Direct Motion de censure : Elisabeth Borne vante le « courage » du gouvernement face aux « décibels » des oppositions

Direct Motion de censure : Elisabeth Borne vante le "courage" du gouvernement face aux "décibels" des oppositions
Direct Motion de censure : Elisabeth Borne vante le "courage" du gouvernement face aux "décibels" des oppositions

« Moi, je ne confonds pas le courage et les décibels. » La Première ministre, Elisabeth Borne, a fustigé les « incohérences », les « contradictions » et la « démagogie » des oppositions, lundi 12 juin, à la tribune de l’Assemblée nationale, avant le vote d’une 17e motion de censure du gouvernement, dont l’adoption est peu probable. Il s’agit de la dernière carte des oppositions, après l’échec, jeudi, d’une tentative d’abrogation de la retraite à 64 ans. Suivez notre direct.

Les débats ont commencé dans une atmosphère tendue. La socialiste Valérie Rabault, vice-présidente de l’Assemblée, a donné le coup d’envoi des débats dans l’hémicycle à 16 heures. Et l’ambiance n’a pas tardé à chauffer. « J’ai pas de leçons à recevoir de la majorité », a répété à plusieurs reprises le député LFI Louis Boyard pendant l’intervention d’Elisabeth Borne. La présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, a annoncé un rappel à l’ordre avec inscription au procès-verbal pour l’élu.

La droite s’y opposera. Alors que 19 députés LR sur 61 avaient voté pour une motion de censure du groupe indépendant Liot en mars, après le recours à l’arme constitutionnelle du 49.3 par la cheffe du gouvernement pour faire passer la réforme des retraites, la donne a changé. Le député du Lot Aurélien Pradié, qui « ne pense pas » voter la motion lundi, estime qu’elle « est déconnectée du sujet, de la réforme des retraites ».

Le RN votera pour. Les députés du Rassemblement national, emmenés par Marine Le Pen, voteront en revanche d’un bloc la motion Nupes. « Nous voulons que Madame Borne s’en aille avec sa réforme sous le bras. Et surtout, nous voulons qu’il y ait un vote car il n’y a pas eu de vote à l’Assemblée nationale » sur les retraites, a expliqué Sébastien Chenu. De leur côté, les députés Liot n’ont pas reçu de consigne de vote.

voirenimages.net vous produit ce texte qui aborde le thème «  ». Le but de voirenimages.net étant de rassembler en ligne des données sur le sujet de puis les diffuser en essayant de répondre du mieux possible aux interrogations que tout le monde se pose. Cet article se veut reconstitué de la façon la plus correcte que possible. Si jamais vous projetez d’apporter quelques précisions autour du sujet «  », vous avez la possibilité de d’échanger avec notre rédaction. Dans les prochaines heures on rendra accessibles à tout le monde d’autres annonces autour du sujet «  ». Alors, consultez régulièrement notre blog.