Un réseau de centrales solaires en orbite, le pari fou sur lequel planche Thales

Vue d’artiste d’une future centrale solaire spatiale. Agence spatiale européenne

EXCLUSIF – Le groupe a été choisi par l’Agence spatiale européenne pour mener une étude de faisabilité afin de fournir à la Terre une source d’énergie propre et quasi illimitée.

Un réseau de centrales solaires en orbite, alimentant la Terre d’une énergie propre, quasi illimitée, disponible partout et à bas prix. Un rêve pour l’humanité, qui sortirait enfin de sa dépendance aux énergies fossiles, alors que les 7 milliards de Terriens subissent de plein fouet le réchauffement climatique, aggravé par l’activité industrielle. Mais ce rêve pourrait se réaliser.

L’Union européenne (UE) juge que «l’énergie solaire d’origine spatiale est une solution prometteuse». D’où le lancement de l’initiative Solaris, pour laquelle Thales vient d’être sélectionné comme chef de file. L’Agence…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 93% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ? Connectez-vous

voirenimages.net vous produit ce texte qui aborde le thème «  ». Le but de voirenimages.net étant de rassembler en ligne des données sur le sujet de puis les diffuser en essayant de répondre du mieux possible aux interrogations que tout le monde se pose. Cet article se veut reconstitué de la façon la plus correcte que possible. Si jamais vous projetez d’apporter quelques précisions autour du sujet «  », vous avez la possibilité de d’échanger avec notre rédaction. Dans les prochaines heures on rendra accessibles à tout le monde d’autres annonces autour du sujet «  ». Alors, consultez régulièrement notre blog.